Les evenements

NOEL 2021

 

L’espace NOMADZ à Carantec, propose la dernière exposition de l’année 2021 avec « les filles de Breizh ».

Des créatrices, fidèles à l’aventure depuis 2017, présentent leurs dernières œuvres, toujours à la recherche de nouvelles techniques et de nouveaux formats.

Cette exposition s’enrichie de talents rencontrés dans des situations parfois atypiques et offre des réalisations d’une grande variété.

Une jeune femme, Véronique Soulé, Originaire de la Baie de Morlaix, est ingénieure en mécanique des fluides. Son travail consiste à trouver des formes de coques et de foils performants pour les bateaux de course au large. Elle travaille pour des écuries telles que Mer Concept, Gitana, et est aussi partie à Auckland en 2018 pour participer à un projet de Coupe de l’America.

Véronique est également passionnée d’arts plastiques.

« J’ai trouvé que les collages étaient des procédés intéressants pour dessiner ces nouveaux bateaux, permettant de traduire des formes élancés, fines, droites ou courbes, et décrire des sensations de vitesse  Je reproduis essentiellement les bateaux sur lesquels j’ai travaillé . J’ai appelé ces collages « planes formes », s’inspirant du mot anglais « planform » utilisé en architecture navale, qui sont des plans de coupe décrivant les coques des bateaux »

Véronique est venue à moi par l’intermédiaire de sa maman et l’envie de vous la présenter fût immédiate.

 

Anna Francolon, fondatrice de la marque « Le Caméléon Français » : « Après avoir vécu un chamboulement en 2020 et une perte de sens, j'ai eu envie de créer une marque qui nous donne de la joie, du sourire, qui nous donne du style et permette de nous sentir bien.

Les chaussettes grises et noires...je ne les trouvais pas très glamour. Je cherchais à apporter du pep's en commençant par nos pieds !

Et comme je ne trouvais pas de chaussettes tendance, stylées et de plus fabriquées en France, en coton bio et dessinées par les jeunes talents, j'ai décidé de les créer! »

Voilà comment les chaussettes dépareillées Caméléon sont nées. »

 

C’est en écoutant la rubrique « Déjà debout » à 5h30 sur France Inter, que j’ai découvert le projet de Anna Francolon. 

J’ai immédiatement effectué quelques recherches et obtenu ses coordonnées. Deux heures plus tard., nous avions un premier contact, très touchant, suivi de plusieurs échanges, qui ont abouti à une première collaboration.

Ainsi, l’exposition « Les Filles de Breizh » sera le premier tremplin breton pour cette toute jeune création.

 ....Et bien d’autres encore que je serais ravie de vous présenter.

ETE 2021

lniliatrice du collectif d artiste Les Filles de Breizh, i y a quelques années, Sophie Robin n a de cesse de faire vivre la créatlon artistique à Carantec. sous différentes formes

Ainsi. vrenl-elle de créer,au 3,rue du maréchal Foch,en plein bourg, l'espace Nomadz, pour les  artistes les désireux d'exposer leurs ceuvres.

 

Après la présentation, en ouverture de sa galerie au mois de juillet, des estampes et gravures marines des gâleristes bruxellois Guillaume et Brigitte Choveaux, Sophie a accueiili les Transhumances bretonnes de Muriel Rousseâu-Ovtchinnikov.

Aujourd hui, ce sont Les Filles de Breizh qui ont investi les lieux, pour une durée indéterminée. Morgane Le Gall vient d'intégrer le groupe des Filles de Baeizh.

« Je suis très heureuse de montrêr quatre de mes oeuvres à l'Espace Nomadz car c'est la ma première exposition personnelle » s'est réjouie 1'artiste.

Les dessins et gravures de Géraldine Stringer, par ailleurs illustratrice de livres pour enfants. seront présents, aux côtés des luminaires de Jeanine conçus et montés par l'artiste qui a déjà pu exposer ses oeuvres au Bon Marché à Paris.

 

Au programme aussi : les gravures et encres de Chantal Cazin,  les peinlures et encres de Chine de Valérie Chrétien, celles du duo Man & Pia (Manolo Chrétien et Pia Laureaû) ainsi que les maroquineries de ByVesna (Vesna Marchal)

été 2020

Les artistes regroupées autour de Sophie Robin, sous l’appellation Les Filles de Breizh, vont présenter leurs nouvelles créations pour la première fois durant une semaine dans l’enceinte du club-house du Golf.

A l'issue de cette exposition et en association avec "Le Bds de Mumu", les Filles de Breizh seront partenaires de la compétition, pour laquelle les artistes feront don de leurs oeuvres en qualité de récompenses.

Flyer%20R%20No%C3%ABl%202019_edited.jpg

Noël 2019

Pour cette 3ème édition, « Les filles de Breizh » à Carantec, ont repris place dans la Galerie 22 rue Pasteur.

Derrière cette enseigne, qui n’est pas un collectif, je m’applique à tisser des liens et provoquer des rencontres entre créatrices et créateurs mais aussi, lors de « mes sorties découvertes » ou à la croisée des chemins.

Ces initiatives depuis 2 années, ont permis pour certaines, de se révéler et d’exposer leurs créations, souvent cachées par humilité ou timidité. La diversité des talents proposés est un plus dans cette aventure : penser à tous les artistes mais aussi à tous les publics !

Rien ni personne n’est à négliger chez les Filles de Breizh que j’ai créé avec la volonté de pérennité et de sincérité.

 

éTé 2019

Après trois expositions éphémères à Carantec et Brest en 2017 et 2018,  «Les Filles de Breizh" s’invitent pour une journée, ce mardi 20 août, au BDS de Mumu, « dans ce lieu tenu par une femme et propice à l’épanouissement artistique » comme le souligne Sophie Robin, l’organisatrice.

 

Sous l'enseigne Les Filles de Breizh dont elle est la fondatrice, et créatrice de la marque "Une île...Un bijou", elle perpétue ces initiatives dont le but est de « faire de la promotion artistique made in Breizh » grâce à son réseau d’artistes.

noel 2018

ACTE I

 

C’est à Brest, en novembre 2918 que Les Filles de Breizh ont posé leur talent, accueillies durant deux semaines par « Les nanas de Voltaire ».

Ce lieu raffiné connu pour ces articles choisis avec goût par son hôte, Anne, dont la féminité est en totale harmonie avec l’esprit « Filles de Breizh », a permis l’espace d’un temps, de belles rencontres.

Passer Noël, à Carantec, c’est pour Les Filles de Breizh une évidence !

Après une aventure brestoise pleine de richesse où Les filles de Breizh ont été accueillies chaleureusement et généreusement, elles offrent une nouvelle fois la possibilité de faire découvrir leurs nouvelles créations aux carantécois.

De leurs tribulations artistiques en ressort de belles rencontres, que nous sommes ravies d’accueillir pour cette nouvelle session.

ACTE II

affiche-fillesdebreizh-HD-page-001.jpg

Noël 2017 : La première !

C’est l’histoire de belles rencontres à Carantec, dans la Baie de Morlaix, sur fond de complicité, de rires et de souvenirs d’enfance que Les Filles de Breizh ont vu le jour.

 

Des parcours atypiques et créatifs, parfois bien différents mais toujours soudés par des racines communes : la Bretagne... leur Bretagne!

 

Omniprésente et souvent source d’inspiration, c’est sur cette terre si chère à leur cœur que ces créatrices ont conjugué leurs talents.

 

Découvrir et partager constituent leurs devises qu’elles revendiquent haut et fort.

Un temps pour se retrouver ou se connaître, initié par un autre maillon de cette longue chaîne, dont l’envie est de fédérer et de mettre en valeur le talent de cette odyssée artistique que je mène depuis 2017.

En effet, communicante et organisatrice d’événements, Les Filles de Breizh est le résultat d’une réflexion aboutie, que je peux et souhaite aujourd’hui, sans retenue vivement partager.